Une cuisine 
crue
végétale
vivante
colorée
Une cuisine 
crue
végétale
vivante
colorée
combinaisons alimentaires

Les combinaisons alimentaires : être plus fort(e) en digérant mieux

Ruse #1

Alors voilà. Nous y sommes. Dans les deux précédents épisodes je vous parlais déjà des combinaisons alimentaires, je me suis dit que pour ce premier de la série des ‘Durs à cuire’, j’allais vous faire un topo là-dessus.

 

Ça peut-être très simple, et aussi très compliqué. On va faire la version simple (soulagement).
Quand on s’intéresse à l’alimentation vivante, la naturopathie, la médecine chinoise, etc, on finit toujours par entendre parler des combinaisons alimentaires.
Il s’agit de la façon dont vous allez composer votre repas dans l’idée de bien le digérer : qui dit bien digérer, dit normalement meilleure assimilation, peu ou pas de ballonnements, de gaz.
Autant dire que quand on est entre amis, en famille, ou pire, en rendez-vous d’affaire, on a moyennement envie de se retrouver le ventre tout gonflé, plein de gaz, et d’avoir envie de déboutonner son bouton de pantalon pour souffler !
Mais même en dehors de ces conditions, au quotidien, on se rend compte que connaître ces astuces ça fait du bien.

 

Les 5 principes essentiels

 

1.Melon, pastèque, toujours seuls

 

Melons et pastèque ont une digestion tellement rapide qu’il faut les manger seuls ou alors en tout début de repas, car sinon c’est fermentations assurées ! Mangé avec du jambon : l’estomac est chargé de la digestion protéique, et dès qu’il reçoit des protéines il ferme les valves le temps de les digérer. Du coup, le melon reste là, fermente sous l’effet de l’acide chlorhydrique, et c’est parti pour la bombe humaine. Woups…

 

2.Protéines ne s’entendent pas avec les glucides

 

En règle générale, on évitera de consommer des protéines fortes (tout ce qui est animal) avec des glucides simples (fruits) et des amidons forts (céréales)… Eh oui ! L’assiette de poisson au riz, c’est pas la joie, pour la même raison que l’histoire des melons. Retenez que la digestion des glucides/amidons, c’est en premier dans la bouche ! Allez voir la fiche pour mieux savoir comment accommoder les différents types de protéines.

 

3.Fruits en dessert, enfer

 

Toujours pour la même raison : les fruits se digèrent très facilement, et mélangé à autre chose, ils sont ralentis et fermentent. Sauf avec une belle salade d’épinards (voir plus bas), on évite de manger les fruits crus en dessert. S’ils sont cuits, leur digestion est plus lente, ça passe mieux. La digestion est tout de même plus facile quand on est crudivore. Exception : l’ananas contient énormément d’enzymes protéiques (= aident à digérer) et peut-être mangé en fin de repas, même après un barbecue… Je ne vous ai pas dit de faire des barbecues !

 

4.Glucides + lipides = 💣

 

Il s’agit principalement d’éviter d’associer les fruits les plus sucrés (“fruits doux” dans la fiche) comme la banane, les fruits secs, avec des lipides de type huile ou oléagineux. Pas de problème avec les fruits naturellement gras comme la coco ou l’avocat.

 

5.Légumes à feuille vertes, les bien-aimants

 

Youpie ! La bonne nouvelle, c’est que les légumes à feuilles vertes (salades, épinards, plantes aromatiques, choux, etc.) sont compatibles avec tout, ou presque -toujours pas les melons, hein ! Alors on s’en donne à cœur joie sur les légumes feuille, nouveaux chouchous bourrés d’antioxydants, de minéraux et de bons acides aminés.

 

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE PAR ICI

 

Bien sûr, pas de problème de combinaisons alimentaires quand vous faites des jus de légumes.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou avez un témoignage sur ce sujet 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PARTAGER L'ARTICLE

VOUS AIMEREZ SUREMENT LES ARTICLES SUIVANTS

“Très BELLE découverte”

ÉCOUTER LE PODCAST

Reçois la mallette du débutant

Tous les fondamentaux réunis dans un kit : la boîte à outil parfaite de la transition vers une alimentation (plus) végétale et vivante, et qui anticipe toutes tes questions… et celles de ton entourage !

C’est totalement gratuit. Et bien sûr, j’espère que ça te plaira beaucoup, au point que tu voudras apprendre la crusine avec moi ! Je continuerai à t’envoyer de supers conseils sur l’alimentation vivante & la santé. Ton mail ne sera jamais revendu, et la désinscription est toujours possible en 1 clic !

Reçois la mallette du débutant

Tous les fondamentaux réunis dans un kit : la boîte à outil parfaite de la transition vers une alimentation (plus) végétale et vivante, et qui anticipe toutes tes questions… et celles de ton entourage !

C’est totalement gratuit. Et bien sûr, j’espère que ça te plaira beaucoup, au point que tu voudras apprendre la crusine avec moi ! Je continuerai à t’envoyer de supers conseils sur l’alimentation vivante & la santé. Ton mail ne sera jamais revendu, et la désinscription est toujours possible en 1 clic !

Beaucoup plus cool qu’une newsletter !

 

Bientôt le bulletin-tinmare des cRAWquantes, au menu :
*des histoires de verdures
*on va casser des mythes alimentaires
*des fiches et topos sur des sujets santé
*et bien sûr les nouvelles recettes dans votre boîte mail

 

POUR NE PAS LOUPER LA SORTIE DU BULLETIN, JE M’INSCRIS :

[mc4wp_form id=”171″]