Tu serais pas un peu orthorexique, toi, dis ?

 

“Tu serais pas un peu orthorexique, toi ?”

Dis-moi que tu as déjà entendu cette phrase-là. À tes débuts, sûrement, quand tu as commencé à changer d’alimentation. Ou bien en rencontrant quelqu’un a qui tu as expliqué ton mode de vie…

 

Ou peut-être pas après tout ? Je te le souhaite, c’est jamais agréable à entendre. Si tu ne l’as jamais entendu, voilà en somme ce que orthorexique veut dire :

  • ortho : ça veut dire “droit”
  • orexia : ça veut dire “appétit”

Grosso-modo, ça veut dire que tu as un appétit tout droit.

 

Ahem, je rigole. Ça veut dire que tu serais quelqu’un qui mange sain, très sain, trop sain, et surtout, que tu t’alimentes ainsi de façon très stricte, obsessionnelle, maladive ; la partie “plaisir gustatif” étant souvent laissée de côté aussi.

Autant te dire que la première fois qu’on me l’a sortie, celle-là, j’étais un peu sur le cul.

 

J’ai eu une période à mes débuts où je faisais beaucoup de recherches sur l’alimentation, et au fur et à mesure de découvertes, oui, tu en viens à éliminer pas mal de trucs dégueus, mais de là à en faire une obsession maladive, faut pas pousser !

Et surtout, il y a un paramètre sur lequel je voudrais insister. Le plaisir.

 

La crusine que je te propose aujourd’hui sont des recettes pleines d’amour, que j’ai pris plaisir à imaginer, goûter, faire goûter, et refaire chaque fois que j’en ai envie.

Quand il n’y a pas de plaisir, oui, il y a sans doute dogme. Sans doute le mental qui surplombe le reste et qui fait taire les autres signes du corps. Et là, il faut se poser des questions.

 

Et même quand je ne crusine pas, dans le sens où je mange souvent des fruits et légumes à la croque, très bruts, j’adore ça aussi, car je prends soin de choisir des végétaux de qualité, mûrs, et là, ben tes papilles (et tes autres sens !) te remercient à chaque bouchée.

 

Quand je repense à chacune de mes épiphanies gustatives (que certains appellent orgasmes gustatifs), c’était à chaque fois avec des fruits, cette figue chaude sur l’arbre, cette mangue géante dans laquelle j’ai croqué, ces kakis tous mous qui glissent dans la bouchent, cette tomate tiède en fin de journée, le melon du jardin parfaitement mûr… (+ une fois aussi où j’ai mangé le meilleur bar (poisson) de ma vie…) bref, tout ça pour dire que oui, il y a énormément de plaisir à manger des fruits et légumes bruts, et que ça paraisse dingue, ben, on s’en fout en fait…

(D’ailleurs, c’est la saison des mangues Osteen qui commence, si tu en trouves, pense à moi, ce sont mes préférées !)

 

Alors, es-tu orthorexique, ou est-ce que comme moi tu kiffes trop la zine-cru ? 😂 (pardon, mais c’est trop bon)

Raconte-moi ton expérience par rapport à tout ça ? 🙂

Je te souhaite une excellente journée remplie de délice des sens…

Ariane

 

P.S : je t’en ai parlé dans le bulletin par mail et les réseaux sociaux, je participe à un événement super chouette : 74 ebooks autour d’un mode de vie sain sont en offerts à 35€ au lieu de 1000 et quelques… pour en avoir lus pas mal et parcouru plein d’autres, il y a vraiment des pépites (comme mon ebook sur les fRAWmages végétaux qui en fait partie 😁). Si ça peut t’aider à changer de mode de vie et à devenir le.la meilleur.e version de toi, alors je serais heureuse pour toi ! Je te remets le lien : https://bit.ly/3tkufoD (ça se termine le 14.09.21 !)

 

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.