école de crusine 
brute
végétale
vivante
colorée
Une cuisine 
crue
végétale
vivante
colorée

Très dur de se passer de noix de cajous !

Je vais te dire un truc… J’ai la dent sucrée 🙂

Quand j’ai découvert l’alimentation vivante, je me suis vite mise à tester des desserts.

Je faisais des cheesecakes, tiramisus, brawnies et autres tartes, c’était un régal !

Mais à un moment j’ai réalisé les quantités de noix de cajous qui y passaient, j’ai même calculé le coût de certains desserts avant de les faire (et du coup je ne les ai pas faits), parce que quand même, les noix de cajous, c’est pas bon marché.

Et puis un jour tu découvres que la mention “crue” sur les distributeurs de vrac est mensongère, puisqu’à part certains revendeurs spécialisés sur le net, les cajous des magasins sont cuites, car pour les écosser, il faut les passer à la vapeur chaude.

Et puis tu continue d’investiguer, pour te rendre compte que la noix de cajou est souvent, en tout cas en non bio, issue d’un commerce où les gens sont exploités, mal payés, souffrent de leur métier difficile d’écosseurs de cajous…

Et une autre fois, en lisant un livre sur la santé vitaliste, on t’informe que les noix de cajou, comme d’autres noix (cacahuètes et céréales aussi), développent avec le temps de stockage, des mycotoxines à leur surface.

Mycotoxine, késako ? Myco=champignon, des minuscules champignons toxiques qui se développent à la surface de tes cajous… (et tu te demandes pourquoi tu y es accro ?)

Dommage, non ?

Et c’est le drame, puisque tu réalises que des noix de cajous, il y en a PARTOUT dans les recettes de crusine.

Pourquoi ?

Eh bien oui, c’est tout de même très très dur de se passer de noix de cajou en crusine.

Elles ont tout de même des avantages :

  • leur saveur “beurrée” passe partout avec la majorité des ingrédients, salés ou sucrés
  • mixées, elles permettent d’obtenir de superbes crèmes très lisses
  • elles sont faciles à utiliser, puisqu’il y a 1 milliard de recettes crues avec

Mais aujourd’hui tu as ouvert les yeux, et encore, on a même pas parlé de lourdeur digestive, de santé, ou encore même du fait que ça vient de très loin.

Plus possible de revenir en arrière, tu ne veux plus en utiliser !

Ça tombe bien, moi non plus. Dans TOUTE ma crusine, le seul endroit où tu trouves encore des noix de cajou, c’est dans quelques recettes de fRAWmages végétaux pour lesquels ça à du sens.

Donc, si tu me suis : zéro ZÉRO zéro cajou dans mes pâtisseries 🙂

YEAH !

Raconte-moi, toi, qu’est-ce qui a été le déclic pour toi ?

Formation pâtisserie crue : regarde ce que sont devenues les recettes ci-dessus

Inscris-toi sur la liste d’attente ici, sortie début décembre 2023 :

abonne-toi

Et reçois ces recettes et articles par mail, ainsi que les dernières nouvelles croustillantes en primeur !

Tu ne veux pas risquer de louper quoi que ce soit…

Picture of Joyeuse journée et merci pour la lecture, Ariane

Joyeuse journée et merci pour la lecture, Ariane

Et ensuite ?
* Écris-moi ci-dessous, je serais enchantée de te lire !
* Partage l'article sur tes réseaux ci-dessous

PARTAGER L'ARTICLE

Tu aimeras aussi ces articles :

>
Rechercher
"Très BELLE découverte !"

PODCAST : un été cru

"Une MERVEILLE en bouche !"
cours pâtisserie crue

3 recettes de pâtisserie crue pour débuter

JE VEUX T’OFFRIR LE GUIDE DE LA TRANSITION

DIS-MOI À QUELLE ADRESSE JE PEUX TE L’ENVOYER ?

Tous les fondamentaux réunis dans un kit gratuit : la boîte à outil parfaite de la transition vers une alimentation (plus) végétale et vivante, et qui anticipe toutes tes questions… et celles de ton entourage !

C’est totalement gratuit. Et bien sûr, j’espère que ça te plaira beaucoup, au point que tu voudras apprendre la crusine avec moi ! Je continuerai à t’envoyer de supers conseils sur l’alimentation vivante & la santé. Ton mail ne sera jamais revendu, et la désinscription est toujours possible en 1 clic !

Promo d'été

-50%

sur toute la boutique

Sauf formations pros, livres papier et ateliers. Jusqu’au 23 août 2023 inclus.