Une cuisine 
crue
végétale
vivante
colorée
Une cuisine 
crue
végétale
vivante
colorée

Bûche crue : Dômes de l'avent

Recette de Ariane
Servings

8

servings
Cooking time

40

minutes
Étapes à faire la veille

OUI : activer les amandes de la crème

Une bûche tout simplement à tomber ! Elle est plus simple qu'elle n'en a l'air, et se laisse déguster avec gourmandise pour les fêtes (et tout le reste de l'année aussi !). À servir en bûche entière ou en petites portions !

Ingrédients

  • Ingrédients base spéculoos et brunoise de poires

  • Ingrédients crème d'amandes, prawlin et carawmel

Instructions

  • J'ai imaginé cette bûche comme un hommage aux sapins de noël et aux cimes enneigées... Même s'il y a un certain nombre d'étapes et d'ingrédients, la réalisation et le montage de la bûche sont relativement faciles.
    On prépare cette bûche au moins 8h à l'avance (=une nuit) pour la prise de la crème d'amandes et le développement des saveurs. Elle se prépare aussi encore plus à l'avance et peut dans ce cas se congeler, à décongeler entièrement au frigo avant de consommer.
    On peut façonner la bûche dans différents moules : un moule à fond amovible (rectangulaire pour la forme de la bûche), un cadre ou un cercle à pâtisserie réglable (utilisé dans la vidéo) posé sur un plat adapté, ou encore pour des petites portions, des emportes-pièce qu'on peut poser directement sur des petites assiettes ou sur une semelle à gâteau.
    Tout le long de la recette, j'utilise de l'huile de coco désodorisée, car je ne souhaitais pas qu'on sente la coco, mais j'ai besoin de sa fonction durcissante au froid. C'est une des meilleures huiles pour la santé, et j'ai optimisé la recette pour en mettre juste la quantité nécessaire.
    J'aime beaucoup utiliser de la pâte de datte, qu'on trouve en magasin bio dans le rayon fruits et légumes ou avec les ingrédients à dessert. Elle fait gagner beaucoup de temps et d'énergie.
    La base est constituée de fruits secs et "farines crues", utilisez au choix une ou deux de ces farines : coco, souchet, sarrasin (germé déshydraté si possible). Dans cette recette, j'ai fait moitié souchet, moitié sarrasin germé déshydraté.
    La farine de souchet se trouve en magasin bio. Le souchet est un tubercule, proche de l'amande en goût, voire un peu plus sucré, mais plus digeste que d'utiliser des oléagineux partout (ex : cajous, amandes, etc.)
    J'utilise dans la base du sarrasin germé déshydraté, entier ET moulu en farine dans un petit blender. Moulu en farine il sert à composer notre base biscuit spéculoos, et entier, il sert à ajouter un peu de croustillant...
    Retrouvez la recette du mélange d'épices à spéculoos dans la fiche pdf.
    Dans la brunoise, le sucre de coco est surtout utilisé pour attendrir les poires et leur faire rendre un peu de jus.
    Utilisez des poires très mûres, si possible des Conférences qui ont un goût naturel de caramel...
    La fève tonka a un parfum cousin de la vanille et des arômes de liqueur, elle se trouve en magasin culinaire ou la plupart des magasins de vrac.
    La crème-glaçage à l'amande doit prendre un minimum avant de pouvoir être étalée, 1h au congélateur ou 4h au frigo. Elle solidifie davantage avec le temps.
    J'utilise de la poudre de feuilles de stévia dans la crème d'amandes pour garder une belle couleur blanche. En si petite quantité, je me fait garante qu'on ne sent pas ses notes réglissées qui peuvent déranger 😀
    Ce carawmel est juste dingue dingue dingue ! On ajouterai une pointe de sel façon caramel-beurre-salé et le ferai goûter à un amateur, il s'y tromperai ! Attention à ne pas trop se lécher les doigts et en laisser pour la recette... 🙂
    La caroube est mon chouchou pour remplacer le cacao même cru, que j'utilise le moins possible en raison de ses tendances à stimuler fortement (insomnies ? Il contient les mêmes excitants que le thé et le café). On peut aussi parler du fait que le cacao vient de loin et n'est pas une culture toujours responsable...
  • On peut simplifier la base en ne mettant que des dattes ou que des raisins, mais le mélange des deux donne un goût un peut caramélisé.
    Utilisez les farines crues que vous voulez : uniquement sarrasin, uniquement souchet, souchet-coco, okara déshydraté, etc.
    Le sarrasin germé déshydraté se remplace par... du sarrasin non germé ni déshydraté ! Qu'on peut aussi moudre soi-même, le résultat sera moins fin que de la farine de sarrasin, mais plus adapté car la farine de sarrasin du commerce peut être justement trop fine/poudreuse et se sentir sous la dent. Mais on peut très bien l'utiliser. On peut aussi remplacer les 6 CÀS de sarrasin germé déshydraté par un oléagineux de petite taille : chanvre, sésame, graines de tournesol.
    La fève tonka se remplace éventuellement par de la vanille, même si on y perd 😉
    On peut omettre l'arôme d'amandes amères si on ne souhaite pas utiliser ce produit, bien que ça change la recette, sinon je sais que dans certains magasins de cosmétiques bio on peut trouver de l'huile essentielle d'amande amère, à doser avec une grande précaution !
    Si on souhaite utiliser de l'huile de coco crue, alors la bûche aura le goût de coco 😉 Elle ne se remplace pas, j'ai calculé qu'il y a moins d'une cuillère à soupe par part, ce qui est assez peu. La bûche est peu grasse, si ça vous inquiète 😉 Elle ne se remplace pas par un autre ingrédient, même si on pourrait retirer l'huile du carawmel (mais alors il ne prendrait presque pas) et du prawlin (utiliser un peu plus de miel).
    Si on souhaite retirer tous les oléagineux de la recette, il faudra remplacer les amandes de la crème : la meilleure solution d'après moi est d'utiliser en même volume de la crème de coco (la partie dure d'un lait de coco qui est biphasé) ; et remplacer les noisettes du pralin par du sésame, du sarrasin, ou encore du souchet... ou tout simplement des copeaux de chocolat-chocolat blanc !
    La stévia se remplace bien sûr par du sucre de coco, miel ou tout autre sucrant de votre choix mais peut modifier un peu la couleur et la consistance de la crème d'amandes. Ajouter le sucrant et petite quantité et ajuster au goût.
    Si on a pas de poche à douille pour le carawmel, on peut faire sans, même si je ne garantis pas la beauté du résultat 😉 Dans ce cas ne pas le laisser prendre au frigo, laisser à température ambiante voire près d'un radiateur pour qu'il ne durcisse pas (le temps de finir la recette, sinon utiliser de suite), et le faire couler sur la bûche.
    Dans le prawliné, j'utilise du miel, qui n'est pas végétal mais à la propriété de coller un peu notre pralin, il se remplace par un autre sirop sucrant de votre choix : agave, coco, datte, érable, etc.
    De même, dans le praliné, on peut remplacer la caroube par du cacao cru en poudre, ou pas cru selon son goût 😉

Recette en Vidéo

Notes

Reçois la mallette du débutant

Tous les fondamentaux réunis dans un kit : la boîte à outil parfaite de la transition vers une alimentation (plus) végétale et vivante, et qui anticipe toutes tes questions… et celles de ton entourage !

C’est totalement gratuit. Et bien sûr, j’espère que ça te plaira beaucoup, au point que tu voudras apprendre la crusine avec moi ! Je continuerai à t’envoyer de supers conseils sur l’alimentation vivante & la santé. Ton mail ne sera jamais revendu, et la désinscription est toujours possible en 1 clic !

Reçois la mallette du débutant

Tous les fondamentaux réunis dans un kit : la boîte à outil parfaite de la transition vers une alimentation (plus) végétale et vivante, et qui anticipe toutes tes questions… et celles de ton entourage !

C’est totalement gratuit. Et bien sûr, j’espère que ça te plaira beaucoup, au point que tu voudras apprendre la crusine avec moi ! Je continuerai à t’envoyer de supers conseils sur l’alimentation vivante & la santé. Ton mail ne sera jamais revendu, et la désinscription est toujours possible en 1 clic !

Beaucoup plus cool qu’une newsletter !

 

Bientôt le bulletin-tinmare des cRAWquantes, au menu :
*des histoires de verdures
*on va casser des mythes alimentaires
*des fiches et topos sur des sujets santé
*et bien sûr les nouvelles recettes dans votre boîte mail

 

POUR NE PAS LOUPER LA SORTIE DU BULLETIN, JE M’INSCRIS :

[mc4wp_form id=”171″]