Ode au citron bergamote

citron bergamote

Prends-en de la graine // Épisode #5

 

Ode au citron bergamote

 

On va parler aujourd’hui d’un agrume pile-poil de saison, un agrume de la famille des citrons, d’un beau jaune d’or et au parfum exquis…

 

#Ladrôledhistoire
Arf, le citron bergamote, je pense que je l’ai découvert par hasard sur les étals d’un magasin bio… Je suis du genre à renifler tous les fruits et les légumes avant de les acheter, je pense que mon histoire d’amour avec le citron bergamote a commencé comme ça. Une ribambelle de beaux citrons couleur soleil, une pancarte qui indiquait “bergamote”, une curiosité toujours exacerbée qui a dirigée ma main vers un de ces fruits, qui l’a pris, porté au nez, et humé ce parfum incroyable qui vous emmène dans des pays plus chaud, des pays à agrumes ! Hop, c’était dans mon panier. Et pour info, c’est l’arôme principal des thés Earl Grey standards, mais franchement, pour y retrouver le goût de la bergamote fraîche derrière les tanins d’un mauvais thé, il faut y aller. 🙂

 

#Aujardin
Comme la plupart des agrumes, on peut en faire pousser à l’intérieur, et faire germer des agrumes, c’est assez facile ! (J’ai un kumquat et deux oranges sanguines d’une dizaine de centimètres, hihi !) Sinon, sous serre ou en jardin d’hiver ça marche toujours, et j’ai trouvé une variété qui devrait pouvoir supporter la pleine terre dans les régions qui gèlent peu, Bergamotier fantastico, comme à Pornic, par exemple..?

 

#Çagouttecomment?
Oubliez le citron jaune standard. C’est plus sucré, beaucoup moins acide, un peu amer, et cet arôme, mais cet arôme ! On pourrait le définir comme un mélange entre une orange et une clémentine, avec le côté acidulé du citron, le tout très parfumé. C’est juste somptueux, et comme c’est puissant, on peut en mettre assez peu, en tout cas dans les préparations crues, à la cuisson, il perd un peu de force.

 

#Etjenfaisquoi?
La saison est très courte, c’est genre maintenant. Donc, pour en avoir toute l’année, deux options, soit vous faites sécher le citron entier (juste laissé à température ambiante, ça a marché, s’il ne moisit pas, sinon sur le radiateur), ou vous faites sécher la peau. Une fois sec, on le mixe, on a une jolie poudre jaune au parfum envoutant ! Sinon, entier au congélateur, ça marche aussi, car on peut le râper dans les préparations. Vous avez compris, il s’utilise avec la peau. Dans les jus de légumes, juste un tronçon d’1cm, et votre jus vous emmènera au paradis ! Reprenez vos recettes de gâteaux au citron, avec le bergamote, ou alors essayez une sauce à salade avec un peu de sauce tamari et quelques algues parsemées, etc. Si son goût vous botte, vous allez vouloir en mettre partout, vous êtes prévenu. J’ai aussi une recette de tarte crue au citron bergamote, que je vais bientôt vous proposer en vidéo, rien qu’à y penser, je… miam !

 

#Cequilyadedans
Comme tous les agrumes, il y a pas mal de vitamine C. On dit que c’est bon contre les problèmes de peau, comme les eczémas, psoriasis, etc., mais aussi pour calmer les crampes d’estomac ; à bon entendeur…. Et comme pour tous les agrumes, la peau est composée de petites poches d’huile essentielle, c’est ce qui “explose” en main quand on l’épluche, et à l’inverse des autres agrumes, l’huile essentielle des citrons est plus douce, c’est pourquoi on les utilise entiers.

 

#OKmaisjentrouveoù?
Sur les étals des magasins bios, on en trouve encore très facilement. Ne tardez pas. La saison dure généralement deux mois, janvier-février, et basta.

 

À mercredi prochain les cocos !

Voir aussi :

Publié par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.